top of page

Le Manifeste des êtres vivants (www.peacenlive.com) apparaît à partir de 2020 suite au constat de deux ruptures majeures pour l'espèce humaine :

 

  • le développement technologique ouvrant à des "capacités d'automatisation globale" (terme marketing "l'Intelligence Artificielle") : ordinateurs/robots pouvant réaliser pratiquement tout de manière automatisée, allant du travail de caissier jusqu'à celui de l'exploration de Mars (...), en passant par la production d’œuvres d'Art (...?).

Face à ces enjeux, le Manifeste des êtres vivants voudrait rassembler rigoureusement les hypothèses communes du vivant, dans le but de poursuivre l'amélioration de notre organisation humaine afin qu'elle garantisse la pérennité des êtres vivants, du local au global et sur le très long terme (cf. chronologie en bas de page), tout en donnant:

  • un emploi pertinent, riche et diversifié pour la vie à tous,

 

  • une place de sens à nos technologies dont la puissance peut paraître démesurée pour nos quotidiens: la technologie nous permet d'envisager que la vie ne disparaisse plus avec la prochaine météorite qui viendrait percuter la Terre, ni avec la Terre et l'inflation du soleil...

 

Pour réaliser cette transformation, le Manifeste des êtres vivants expose un principe organisationnel fondamental:

la séparation des pouvoirs de l'ACTION (AGIR) et de la REPARTITION (AVOIR)

 

et repose sur trois valeurs centrales qui devraient décrire notre place dans le monde :

 

le VIVANT, l'EGALITE, la PERENNITE

Ci-dessous est disponible une « version livre imprimable » très synthétique de ce Manifeste (de ce site), faisant le résumé en une trentaine de pages des principales idées proposées; à imprimer pour ceux qui n'auraient pas d'accès à internet ou pour ceux qui aiment disposer d'un format de livre pour lire et manipuler les idées :

Enfin voici le diaporama utilisé pendant les séances de présentation et de discussion autour du Manifeste (n'hésitez pas à l'utiliser pour animer vos propres ateliers):

Éditeurs du monde entier si vous y voyez un intérêt, ce Manifeste est ouvert à la publication sous forme de livre... l'objectif étant de partager ces hypothèses communes et propositions partout !

De manière générale, n'hésitez pas à envoyer via la page Contact vos questions, propositions de corrections ou contributions, ou une demande de présentation du Manifeste pour démarrer la recherche... et la transformation !

www.peacenlive.com  0-Presentation / 0

APPEL A L'ACTION

2020-2040 : TRANSFORMONS !

De manière triviale, il est simplement inacceptable que les activités de l'espèce humaine puisse mettre en danger l'avenir de la vie.

Pour soutenir la recherche de solutions aux Objectifs de Développement Durable lancés par l'ONU (ODD), ce Manifeste invite tout le monde à le digérer, à le partager, et à démarrer partout des ateliers dans un format participatif d'amélioration continue, en particulier dans toutes les universités et laboratoires scientifiques du monde, afin d'inventer de nouveaux modes d'organisation, de "nouvelles règles du jeu", qui garantissent que les limites planétaires ne sont pas dépassées chaque année... préservant ainsi la pérennité des êtres vivants sur notre planète sur le long terme !

Il n'y aura pas de magie : sans un travail collectif qui se propage à l'échelle global pour inventer une nouvelle organisation et se l'approprier, il n'y aura pas de changement majeur de direction, les "règles du jeu du Monopoly" que nous avons héritées nous imposant structurellement de produire toujours plus pour nous garantir un salaire à la fin du mois si possible strictement croissant. Comble de l'ironie, le vrai jeu du Monopoly aurait initialement été créé en 1904 par Elizabeth Magie précisément pour démontrer l'absurdité du système économique (cf. paragraphe 2/2/5) fondé sur la délégation de toute l'autorité et toute la valeur à un compteur unique que nous imprimons nous-mêmes: l'argent.

Le paradoxe est bien là et est structurel.

Le principe clé déjà éprouvé dans l'histoire proposé par ce Manifeste pour respecter structurellement les limites de la planète est une nouvelle séparation des pouvoirs (théorie de la séparation des pouvoirs élaborée par Locke 1632-1704, et Montesquieu 1689-1755 (...)) :

 

la séparation de l'ACTION (AGIR) et de la REPARTITION (AVOIR)

 

deux pouvoirs différents concentrés dans un unique compteur, notre outil d'échange (l'argent), à l'origine de la "contradiction systémique" (un paradoxe) dans lequel nous nous retrouvons pris au piège à devoir produire toujours plus dans notre biosphère finie:

Powers_Separation_Back_FR.jpg

Ces problématiques étant globales à l'espèce humaine, concernant la pérennité du vivant dans son ensemble, leurs résolutions passent nécessairement par des prises de conscience et un travail collectif de transformation de nos façons de vivre. Comme le disait Henri Bergson (1859-1941):

"L'avenir ce n'est pas ce qui va nous arriver mais ce que nous allons faire..."

0-Presentation / 1

Séparons AGIR et AVOIR

Si elle reste encore majoritairement à inventer, l'organisation qui résulterait de cette séparation des pouvoirs est déjà nommée sur ce site La Participation Universelle. Une proposition de formalisation du premier niveau d'une CONSTITUTION qui intégrerait cette séparation des pouvoirs d'AGIR et d'AVOIR, tout en respectant les limites d'une BIOSPHERE FINIE, est proposée dans cette DECLARATION UNIVERSELLE DE COEXISTENCE DES ETRES VIVANTS:

L'exemple suivant d'Avis de Participation Universelle, qui pourrait remplacer notre actuel Avis d'Impôt sur le Revenu dans les prochaines décennies, constitue une bonne conclusion de ce site en donnant une synthèse de tous les principes, informations et indicateurs clés identifiés, qui pourraient être à la base de notre organisation, mis à jour et mis à la disposition de tous chaque année, pour garantir la stabilité et la pérennité du vivant sur Terre et au-delà dans l'espace:

Par-delà ce site qui peut être un peu long à digérer et manipuler, ces 2 documents pdf, la DÉCLARATION UNIVERSELLE et ce dernier Avis de Participation Universelle, peuvent être un bon support pour démarrer et animer vos ateliers d'inventions d'une nouvelle organisation pérenne pour le vivant, où que vous soyez sur la planète.

Très concrètement, et assez simplement finalement, l'exercice consiste à inventer de "nouvelles règles du jeu" dans lesquelles le compteur unique monétaire, déconnecté de la réalité de notre biosphère, serait séparé en plusieurs compteurs qui décrivent effectivement la réalité du monde, et pour lesquels nous aurions à chaque instant connaissance de leurs limites.

Autrement dit tout simplement : si nous voyons les bords du chemin, alors nous sommes capables de ne pas tomber dans le ravin.

 0-Presentation /  2

MANIFESTE DES ETRES VIVANTS

Un peu selon le célèbre Mythe de la caverne de Platon (-400 av. J.-C.) qui nous place dans le monde comme "des prisonniers enchainés dans une caverne qui ne voient du vrai monde que les ombres projetées par la lumière du dehors sur le mur de la paroi du fond", ce Manifeste propose d'essayer de rassembler un maximum de ces "ombres", ces connaissances accumulées par l'espèce humaine, pour entrevoir du sens, des modes d'organisation et des directions qui seraient pertinentes pour la majorité des êtres vivants.

 

Il propose donc, sans rentrer dans le détail de chacune des notions abordées (leurs présentations détaillées sont disponibles dans les ouvrages des disciplines concernées), de les trier et de les ordonner dans une perspective globale, tel un puzzle à plusieurs niveaux allant d'une image la plus macroscopique vers une vision de plus en plus détaillée. Autrement dit, ce Manifeste propose d'essayer de faire l'exercice de "mettre les idées dans l'ordre", l'important n'étant donc pas de maitriser chaque concept, compétence, connaissance de l'espèce humaine de bout en bout, mais de savoir quelle serait sa place de sens dans la vision globale de l'Univers que nous découvrons un peu plus tous les jours, monde physique connu vers 2020 qui pourrait être résumé par l'image suivante :

Space_Scale_FR.jpg

Le premier niveau de la perspective propose la description de la place de l'espèce humaine dans le monde en trois parties:

  • Un phénomène, le Vivant : Phénomène stable sur des milliards d'années sur une planète qui construit et anime des êtres vivants interdépendants dans la matière, avec des capacités de survie et d'extension, auquel l'espèce humaine appartient et à l'intérieur duquel elle existe... (en lire davantage)​ :

0_Symbol_Global_Global_FR.jpg

Le fait de participer aux enjeux de la communauté vivante est par conséquent central pour tous les êtres vivants; la PARTICIPATION de tous, incluant des droits homogènes d'AGIR et d'AVOIR, doit donc être permanente et continue à travers la vie... (en lire davantage)

4-Equality_bis_1_FR.jpg
  • Des contextes viables finis : Le vivant évolue aujourd'hui sur une planète finie, viable pour une durée finie autour d'une étoile de l'Univers. D'un côté pour la vie sur Terre, l'espèce humaine doit donc intégrer dans son organisation terrestre les limites de la biosphère finie dans laquelle elle existe; et d'un autre côté sur le très long terme, le vivant serait donc amené à traverser le vide de l'espace pour être pérenne dans l'Univers:

0_BOUNDED_World_FR.jpg

"Il semble que nous soyons chanceux", le vivant semble avoir construit avec la capacité de technologie le moyen de ne plus disparaître avec sa planète ni son soleil, et nous avons encore de longues années viables sur Terre devant nous... (en lire davantage)

 0-Presentation / 3

Si nous supposons que les êtres vivants intelligents* n'accepteront jamais de voir la vie disparaître, 

voici une projection de ce que pourrait être le parcours de la vie

dans l'évolution imposée de son contexte dans l'Univers :

3-Life_Go_On_FR.jpg

LA TECHNOLOGIE

permettrait à la vie d'être pérenne dans l’Univers

par-delà les météorites et inflation du soleil…

 0-Presentation / 4

Front_FR_Intro.jpg
  • Black LinkedIn Icon
bottom of page